drapeau Seychelles Seychelles : Contexte politico-économique

Dans cette page : Les indicateurs économiques | Les chiffres du commerce international | Les sources d'information économique générale | Le contexte politique | Réponse du pays au COVID-19

 

Les indicateurs économiques

Pour les dernières prévisions sur les impacts économiques causés par la pandémie de coronavirus, veuillez consulter la plateforme de suivi des politiques du FMI "Policy Responses to COVID-19" pour les réponses économiques clés des gouvernements.

La République des Seychelles est un archipel de 115 îles ; les trois quarts de sa population vivent sur l'île principale de Mahé. Les performances économiques récentes du pays ont été solides, bénéficiant de la croissance continue des secteurs du tourisme et de la pêche, qui représentent directement plus d'un quart du PIB. Cependant, les effets de la pandémie de COVID-19 sur le secteur du tourisme ont impacté l'économie de l'archipel, avec une contraction du PIB de 12,9 % en 2020. Le PIB a rebondi partiellement en 2021, avec une croissance estimée à 6,9 % (FMI) grâce à une augmentation des arrivées de touristes plus rapide que prévue depuis que le pays a rouvert ses frontières en mars 2021. Le FMI prévoit une croissance du PIB de 7,7 % cette année et de 6,8 % en 2023.

Les Seychelles accusent d'importants déficits structurels du compte courant, financés en grande partie par l'investissement direct étranger. Le déficit s'est établi à 18,4% du PIB en 2020 ; cependant, un rebond de l'activité économique en 2021 et la croissance des revenus qui en a résulté (+9,1%) ont contribué à une réduction du déficit (9,4% - Fitch Ratings), avec un déficit moyen prévu à 4,4% en 2022-23. La dépréciation de la roupie seychelloise a contribué à l'augmentation de la dette des administrations publiques, dont la moitié est libellée en devises étrangères : après avoir grimpé en flèche à 96,5 % en 2020, le ratio de la dette au PIB a diminué à 81,9 % en 2021 et devrait suivre une tendance baissière sur l'horizon de prévision (82,8% et 79,3% en 2022 et 2023, respectivement - FMI). Sur la même période, les dons devraient représenter 7% cumulés du PIB. En 2021, le gouvernement a repris les engagements du transporteur national en difficulté Air Seychelles envers Etihad pour 11,4 millions USD, et l'exécution réussie d'une opération de gestion du passif en juillet 2021 a conduit à la conversion de 1,2 milliard de SCR (4,8 % du PIB) en dette à court-terme en bons du Trésor à trois, cinq et sept ans. L'inflation a augmenté à 10 % en 2021 mais devrait baisser à 3,7 % cette année puis 3,1 % en 2023.
 Depuis l'introduction de la loi sur les sociétés commerciales internationales des Seychelles en 1994, plus de 200 000 sociétés ont été enregistrées et de nouvelles sociétés offshore continuent de s'enregistrer chaque mois. Les Seychelles sont à l'avant-garde du mouvement "d'économie bleue" axé sur l'utilisation des océans pour la croissance économique, l'amélioration des moyens de subsistance et des emplois tout en préservant l'écosystème de l'océan. Depuis 2012, des réformes structurelles plus intenses ont été mises en œuvre, axées sur la réforme fiscale, la restructuration des entreprises publiques et la réglementation du système financier.

Les Seychelles ont le PIB par habitant le plus élevé d'Afrique et sont classées parmi les pays à revenu intermédiaire supérieur. Elles ont actuellement le taux d'alphabétisation le plus élevé et le meilleur système de santé de la région de l'Afrique de l'Est. Selon le Bureau national des statistiques, au quatrième trimestre 2021, le nombre moyen de personnes employées pour tous les secteurs était de 50 003 et les revenus moyens étaient de 15 020 SCR. Cela représente une baisse de 2 % et de 3,4 % respectivement par rapport au même trimestre en 2020. Selon les données de la Banque mondiale, le taux de pauvreté est très faible (2,5 %), mais une étude de 2020 du Bureau national des statistiques a révélé que 12 % de la population est multidimensionnellement pauvre et souffre de privations liées au niveau de vie, à l'éducation, à la santé et à l'emploi. Compte tenu des limites en matière de terres, de main-d'œuvre et de la fragilité de l'environnement, la croissance économique devra s'appuyer sur des augmentations de la productivité à moyen terme.

 
Indicateurs de croissance 20222023 (E)2024 (E)2025 (E)2026 (E)
PIB (milliards USD) 1,982,092,122,272,43
PIB (croissance annuelle en %, prix constant) 8,94,23,93,93,9
PIB par habitant (USD) 19.98320.89021.09522.37623.734
Endettement de l'Etat (en % du PIB) 61,560,859,055,752,0
Taux d'inflation (%) n/a-0,82,03,53,5
Taux de chômage (% de la population active) 3,03,03,03,03,0
Balance des transactions courantes (milliards USD) -0,14-0,14-0,18-0,19-0,21
Balance des transactions courantes (en % du PIB) -7,1-6,9-8,5-8,3-8,8

Source : FMI - World Economic Outlook Database , Latest available data

Note : (e) Donnée estimée

Risque pays

Consultez l'analyse risque pays proposée par Credimundi.

 

Retour vers le haut

Les chiffres du commerce international

L'archipel des Seychelles est très ouvert au commerce international, avec un ratio commerce/PIB de 189 % (Banque mondiale, 2020 - dernières données disponibles). Le pays est membre du COMESA (Marché commun d'Afrique de l'Est et du Sud) et de l'OMC depuis 2015. Les trois quarts des exportations sont constituées de poissons préparés ou en conserve (76,3%), suivis des huiles de pétrole (7,2%) et du poisson congelé (4,6%); tandis que le pays importe principalement des huiles de pétrole (15,8%), du poisson congelé (13,1%), des yachts et autres navires (5,4%) et d'autres bateaux (2,9% - Comtrade 2020).

Les principaux clients des Seychelles sont la France (35,9 % des exportations totales), le Royaume-Uni (21,9 %), l'Italie (9,7 %), les Émirats arabes unis (7,8 %) et l'Allemagne (6,3 %) ; tandis que ses principaux fournisseurs sont les Émirats arabes unis (25,8 % des importations totales), la France (11,1 %), l'Espagne (10,8 %), le Royaume-Uni (6,9 %) et l'Afrique du Sud (6,3 % - Comtrade 2020). Les droits de douane restent relativement élevés aux Seychelles, en particulier dans le secteur de la pêche. De plus, bien que le pays n'ait pas de barrières commerciales majeures, le manque d'infrastructures reste un obstacle important au commerce. Le gouvernement a pris des mesures pour encourager le commerce extérieur, y compris des incitations fiscales pour l'industrie du tourisme et la réduction des procédures douanières dans les ports. Pour consulter la liste des accords commerciaux, se référer au site du Seychelles Trade Portal.

Le pays a un déficit commercial structurel et la tendance devrait se poursuivre dans les années à venir. Selon l'OMC, les exportations de biens se sont élevées à 432 millions de USD (soit une baisse de 16,6% sur un an) en 2020, contre 1 milliard de USD d'importations (-14%). En ce qui concerne les services, le pays est un exportateur net grâce à ses activités touristiques : en 2020, les exportations ont totalisé 651 milliards de USD contre 489 millions de USD d'importations. Néanmoins, le premier a été durement touché par la pandémie de COVID-19 et les restrictions de voyage qui ont suivi, perdant 41,4 % d'une année sur l'autre. Les données de la Banque mondiale montrent qu'en 2020, le déficit commercial de l'archipel s'élevait à 25,9% de son PIB (contre 11,6% enregistré un an plus tôt). Les données préliminaires du Bureau national des statistiques montrent qu'en 2021, les exportations nationales étaient évaluées à 5,4 milliards de SCR (6,5 % de plus qu'en 2020), tandis que les importations s'élevaient à 18,9 milliards de SCR (+9,5).

 
Indicateurs du commerce extérieur 20182019202020212022
Importations de biens (millions USD) 1.2711.1671.0041.1331.364
Exportations de biens (millions USD) 569518432464537
Importations de services (millions USD) 874911500798995
Exportations de services (millions USD) 1.5731.6017671.2351.681
Importations de biens et services (croissance annuelle en %) 3,20,8-15,57,73,1
Exportations des biens et services (croissance annuelle en %) 2,13,1-25,79,99,1
Importations de biens et services (en % du PIB) 110,9103,4101,6124,3121,6
Exportations des biens et services (en % du PIB) 97,893,577,7111,5111,5
Balance commerciale (hors services) (millions USD) -615-631-359-507-731
Balance commerciale (services inclus) (millions USD) 8460-92-70-51
Commerce extérieur (en % du PIB) 208,7197,0179,3235,8233,1

Source : OMC - Organisation Mondiale du Commerce ; Banque Mondiale , dernières données disponibles

 

Principaux pays partenaires

Principaux clients
(% des exportations)
2021
Gibraltar 33,0%
Iles Caïmans 15,4%
Bermudes 12,0%
Belize 9,1%
France 7,0%
Voir plus de pays 23,5%
Principaux fournisseurs
(% des importations)
2021
Afrique du Sud 18,7%
Pays-Bas 16,4%
Emirats Arabes Unis 15,8%
Italie 14,7%
France 7,6%
Voir plus de pays 26,8%

Source : Comtrade, dernières données disponibles

 
 

Principaux produits échangés

2,0 Mds USD de produits exportés en 2021
Yachts et autres bateaux et embarcations de...Yachts et autres bateaux et embarcations de plaisance ou de sport, bateaux à rames et canoës 72,4%
Préparations et conserves de poissons; caviar et...Préparations et conserves de poissons; caviar et ses succédanés préparés à partir d'oeufs de poisson 13,9%
Huiles de pétrole ou de minéraux bitumineux ...Huiles de pétrole ou de minéraux bitumineux (autres que les huiles brutes); préparations n.d.a. contenant en poids >= 70% d'huiles de pétrole ou de minéraux bitumineux et dont ces huiles constituent l'élément de base; déchets d'huiles contenant principalement des huiles de pétrole ou de minéraux bitumineux 5,6%
Poissons, comestibles, congelés (à l'excl. des...Poissons, comestibles, congelés (à l'excl. des filets de poissons et autres chairs de poissons du n° 0304) 5,1%
Farines, poudres et agglomérés sous forme de...Farines, poudres et agglomérés sous forme de pellets, de viandes, d'abats, de poissons ou de crustacés, de mollusques ou d'autres invertébrés aquatiques, impropres à l'alimentation humaine; cretons 0,6%
Voir plus de produits 2,5%
1,9 Mds USD de produits importés en 2021
Yachts et autres bateaux et embarcations de...Yachts et autres bateaux et embarcations de plaisance ou de sport, bateaux à rames et canoës 31,7%
Huiles de pétrole ou de minéraux bitumineux ...Huiles de pétrole ou de minéraux bitumineux (autres que les huiles brutes); préparations n.d.a. contenant en poids >= 70% d'huiles de pétrole ou de minéraux bitumineux et dont ces huiles constituent l'élément de base; déchets d'huiles contenant principalement des huiles de pétrole ou de minéraux bitumineux 10,3%
Parties et accessoires de tracteurs, véhicules...Parties et accessoires de tracteurs, véhicules pour le transport de >= 10 personnes, chauffeur inclus, voitures de tourisme, véhicules pour le transport de marchandises et véhicules à usages spéciaux du n° 8701 à 8705, n.d.a 8,1%
Poissons, comestibles, congelés (à l'excl. des...Poissons, comestibles, congelés (à l'excl. des filets de poissons et autres chairs de poissons du n° 0304) 6,7%
Tourteaux et autres résidus solides, même broyés...Tourteaux et autres résidus solides, même broyés ou agglomérés sous forme de pellets, de l'extraction de graisses ou huiles végétales (à l'excl. des tourteaux et autres résidus solides de l'extraction des huiles de soja et d'arachide) 5,0%
Voir plus de produits 38,3%

Source : Comtrade, dernières données disponibles

 
 

Pour aller plus loin, consultez notre service Flux Import-Export.

 
 

Principaux services échangés

2,3 Mds USD de services exportés en 2022
49,01%
41,62%
8,15%
0,72%
0,45%
0,06%
n/a%
1,0 Mds USD de services importés en 2022
63,94%
23,90%
5,36%
4,35%
0,98%
0,95%
0,30%
0,22%
n/a%
n/a%

Source : Département des statistiques des Nations Unies, dernières données disponibles

Return to top

Les sources d'information économique générale

Les ministères
Ministère des finances, de l'investissement commercial et de la planification économique
Ministère des affaires étrangères
La banque centrale
Banque Centrale des Seychelles
Les moteurs de recherche
Les portails économiques

Retour vers le haut

 

Indicateur de la liberté de la presse :

Définition :

Le classement mondial, publié chaque année, permet de mesurer les violations de la liberté de la presse dans le monde. Il reflète le degré de liberté dont bénéficient les journalistes, les médias et les net-citoyens de chaque pays et les moyens mis en œuvre par les Etats pour respecter et faire respecter cette liberté. Au final, une note et une position sont attribuées à chaque pays. Afin d’établir ce classement, Reporters Sans Frontières a réalisé un questionnaire adressé aux organisations partenaires, aux 150 correspondant de RSF, à des journalistes, des chercheurs, des juristes ou des militants des droits de l’homme, reprenant les principaux critères – 44 au total – permettant d’évaluer la situation de la liberté de la presse dans un pays donné. Ce questionnaire recense l’ensemble des atteintes directes contre des journalistes ou des net-citoyens (assassinats, emprisonnements, agressions, menaces, etc.) ou contre les médias (censures, saisies, perquisitions, pressions, etc.).

Rang mondial :
52/180
 

Indicateur de liberté politique

Définition :

L'indicateur de liberté politique fournit une évaluation annuelle de l'état de la liberté dans un pays, telle qu'elle est vécue par les individus. L'enquête mesure le degré de liberté à travers deux grandes catégories : la liberté politique et les libertés individuelles. Le processus de notation est basé sur une liste de 10 questions relatives aux droits politiques (sur le processus électoral, le pluralisme politique, la participation et le fonctionnement du gouvernement) et de 15 questions relatives aux libertés individuelles (sur la liberté d'expression, de croyance, le droit d'association, d'organisation et l’autonomie des individus). Des notes sont attribuées à chacune de ces questions sur une échelle de 0 à 4, où 0 représente le plus petit degré de liberté et 4 le plus grand degré de liberté. La note globale d’un pays est une moyenne des notes données à chaque question. Elle va de 1 à 7, 1 correspondant au plus haut degré de liberté et 7 au plus bas.

Classement :
Partiellement libre
Liberté politique :
2/7

Liberté politique dans le monde (carte interactive)
Source : Liberté dans le monde, Freedom House

 

Retour vers le haut

Réponse du pays au COVID-19

Restrictions de voyage
Regularly updated travel information for all countries with regards to Covid-19 related entry regulations, flight bans, test and vaccines requirements is available on TravelDoc Infopage.
To find information about the current travel regulations, including health requirements, it is also advised to consult Travel Regulations Map provided and updated on a daily basis by IATA.
Restrictions import & export
As of 2023, no particular measures related to the COVID-19 pandemic affect Seychelles' international trade.
For a general overview of trade restrictions due to the pandemic, please consult the section dedicated to Seychelles on the International Trade Centre's COVID-19 Temporary Trade Measures webpage.
Plan de relance économique
For the general overview of the key economic policy responses to the COVID-19 pandemic (fiscal, monetary and macroeconomic) undertaken by the government of Seychelles please consult the country's dedicated section in the IMF’s Policy Tracker platform.
Plan de soutien aux entreprises
For an evaluation of impact of the Covid pandemic on SMEs and an inventory of country responses to foster SME resilience, refer to the OECD's SME Covid-19 Policy Responses document.
You can also consult the World Bank's Map of SME-Support Measures in Response to COVID-19.

 

Une remarque sur ce contenu ? Contactez-nous.

 

© eexpand, Tous droits de reproduction réservés.
Dernières mises à jour en Octobre 2023